Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2018 5 08 /06 /juin /2018 10:23
 

Le secrétaire d’État à la Transition écologique, Sébastien Lecornu , s'inquiète des problèmes d'inondations dans l'Eure, du bétonnage des terres agricoles et de l'absence de PPRI (Plan Prévention Risque Inondation) dans le sud de ce département, mais quant il s'agit de l'extension de l'Aéroport de Roissy on ne l'entend pas, ni même Nicolas Hulot, ministre de l'écologie,

 

Les habitants du bassin Beuvronne

seraient-il considérés

comme des populations de 2ème zone ?

 

Les inondations à répétition, cette année, sur la communes d'Annet sur Marne et celles supportées il y a quelques années par les populations de Claye-Souilly ne devraient-elles pas être prises en considération dans le cadre d'un PPRI ?

 

Les risques pour les habitants de Mitry-Mory et Claye-Souilly, en cas de rupture du barrage des Renardiéres, ne devraient-elles pas être pris en considération  dans le cadre d'un PPRI ?

 

 

Paru sur le site Ouest France :

Eure. Après les orages, Sébastien Lecornu fixe un cap

Gilles MOTTEAU.

Modifié le 07/06/2018 à 17h53

Publié le 07/06/2018 à 14h36

Le secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire était présent ce jeudi matin 7 juin 2018 à Évreux puis Breteuil pour un point de situation, après la crue de l’Iton. Le département est repassé en vigilance jaune aux crues.

L’Eure a subi d’importants dégâts après les orages qui ont frappé en début de semaine, faisant un mort.   Le département était placé, ce jeudi 7 juin 2018, en vigilance orange aux crues, jusqu’à 16 h. Il est repassé en fin d’après-midi en vigilance jaune. « Si on continue à bétonner comme ça et à supprimer des terres agricoles, on ne s’en sortira pas, a asséné à plusieurs reprises Sébastien Lecornu, le secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, lors de sa visite, jeudi 7 juin 2018, au centre opérationnel de crise de la préfecture de l’Eure.  On voit bien, à travers cet épisode douloureux pour certains, toute l’utilité que peuvent avoir les zones humides. »

« On va devoir être plus rigide »

Au-delà de la compassion envers les victimes de cet épisode de crue de l’Iton dans le secteur de Breteuil notamment, Sébastien Lecornu a clairement endossé le costume de membre du gouvernement, à l’occasion de sa visite à Évreux.  « On va devoir être plus rigide sur ces problématiques et saisir la Chambre d’agriculture, mais aussi les collectivités territoriales et l’État », a poursuivi le secrétaire d’État et ex-président du conseil départemental de l’Eure, qui s’est étonné que le sud de l’Eure ne soit pas encore pourvu de plan de prévention des risques d’inondations (PPRI).  « Il est nécessaire de finir rapidement ce cycle de PPRI, comme il semble opportun de proposer une formation aux maires et agents des petites communes qui ne peuvent pas se référer à d’importants services, comme c’est le cas dans les grandes collectivités. »

 

https://www.ouest-france.fr/normandie/evreux-27000/eure-sebastien-apres-les-orages-sebastien-lecornu-fixe-un-cap-5809285

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche