Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2018 3 20 /06 /juin /2018 21:28

 

 

A grand renfort de médias (1) Placoplatre accompagné de la suppléante du député Kokouendo et du sous préfet de Torcy ont inauguré samedi  le pont sur la RD 405 pour transporter le gypse, en l’absence des associations environnementales qui n’avaient pas souhaité donner suite à l’invitation de Placoplatre.

 

 

Un industriel qui emploie 400 personnes, en effet l’effectif se réduit comme peau de chagrin d’années en années, depuis 2005 cet effectif a baissé de près de 20 % (2) car l’industriel investit pour mécaniser à outrance et ne semble pas vouloir beaucoup s’investir dans le recyclage du plâtre, créateur d’emplois.

 

C’est plus facile de ronger jusqu’à l’os nos ressources de gypse et de remplir les trous avec les déchets du Grand Paris, un double gain financier pour l’industriel.

 

 

Pour en revenir à la carrière de Villevaudé, Placoplatre a obtenu l’autorisation d’exploiter par arrêté préfectoral du 17/3/2017. La préfecture lui a également accordé le droit de défricher 19 hectares de bois le 13/6/2017, l’industriel indique que le défrichement a eut lieu d’août à octobre dernier (1).

 

 

Claye-Souilly : le défrichement  de plusieurs hectares de bois et l'exploitation récente de la carrière Placoplatre de Villevaudé ont-ils eu un impact sur les inondations de Mauperthuis ?

 

 

Carte extraite de l'étude d'impact de février 2015 page 35 tome 3

présenté par Placoplatre lors de l'enquête publique de 2015.

 

Claye-Souilly : le défrichement  de plusieurs hectares de bois et l'exploitation récente de la carrière Placoplatre de Villevaudé ont-ils eu un impact sur les inondations de Mauperthuis ?

 

Zoom sur le secteur de Mauperthuis

La zone C

représente la nouvelle carrière de Villevaudé

qui inclut la zone qui vient d'être défrichée

 les flèches bleues représentent le sens d'écoulement des eaux

 

 

 

 

Lors de l’enquête publique de 2015 concernant le projet d’exploitation de cette carrière Adenca demandait  dans son courrier du 15/6/2015 adressé aux commissaires enquêteurs Jacky Hazan et Marie Claude Guyomarc.

 

« La création d’un important bassin  de rétention  des eaux afin de ne pas surcharger la Beuvronne et ses affluents et de ne pas faire prendre de risques inondation supplémentaires aux populations de Claye-Souilly, commune très fragile. »

 

La   préfecture ne semble pas avoir retenue cette demande car, à notre connaissance, aucun bassin de rétention important des eaux pluviales n’a été créé en aval de cette carrière.

 

 

 

 Dans l’arrêté préfectoral d’autorisation on peut lire :

 

Claye-Souilly : le défrichement  de plusieurs hectares de bois et l'exploitation récente de la carrière Placoplatre de Villevaudé ont-ils eu un impact sur les inondations de Mauperthuis ?

 

A la lecture de cet article de l'arrêté préfectoral , il semblerait que la préfecture laisse à l’industriel  le choix de l’implantation des fossés et bassins de rétention sans lui imposer

de contraintes particulières quant à la contenance en eaux pluviales des

bassins de rétention.

 

 

 

Quant aux contrôles en sortie de bassin

ils seront réalisés trimestriellement

Claye-Souilly : le défrichement  de plusieurs hectares de bois et l'exploitation récente de la carrière Placoplatre de Villevaudé ont-ils eu un impact sur les inondations de Mauperthuis ?
Claye-Souilly : le défrichement  de plusieurs hectares de bois et l'exploitation récente de la carrière Placoplatre de Villevaudé ont-ils eu un impact sur les inondations de Mauperthuis ?

 

Carte issue de l'arrêté préfectoral du 17/3/2017 complétée par Adenca  pour permettre une meilleure compréhension (éléments entourés en noir)

La zone C représente la nouvelle carrière de Villevaudé

 

 

L’industriel a-t-il créé le piézomètre PZ9, prévu dans l'arrêté préfectoral,  pour suivre la hauteur de la nappe phréatique,  dans sa carrière, en amont du lotissement de Mauperthuis ?  Nous n'en savons rien.

 

A la suite des importantes inondations du secteur de Mauperthuis, du 12 juin dernier, où un certain nombre de familles ont dû être évacuées vers le Gymnase Loison, ADENCA vient de demander à la préfecture d’effectuer une inspection de la carrière Placoplatre de Villevaudé afin de contrôler si l’industriel a bien respecté l'arrêté préfectoral 2017/DCSE/M/003 du 17/3/2017 .

 

ADENCA souhaiterait également obtenir le plan des fossés et bassins de rétention qui ont été créés sur le secteur C.

 

 

Affaire à suivre…

 

 

 

Pour toutes informations complémentaires

ou demande à transmettre au Ministre de l'Ecologie Nicolas Hulot

nous vous conseillons de vous rapprocher de votre député

Rodrigue Kokouendo

 

 

 

 

(1) http://www.magjournal77.fr/villevaude-le-pont-de-placoplatre-sur-la-rd-105-a-ete-inaugure-il-servira-a-convoyer-le-gypse/

 

 

(2) https://www.lemoniteur.fr/article/bpb-va-accroitre-sa-capacite-de-production-en-france.586429

Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche