Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2018 3 30 /05 /mai /2018 19:40
Territoire de la communauté d'agglomération Roissy Pays de France

Territoire de la communauté d'agglomération Roissy Pays de France

 

 

 

Pour faire court  le SCOT c’est l’aménagement de la communauté d’agglomération Roissy Pays de France, à l’horizon 2030, qui est en jeu.

 

Le schéma  structurera le territoire, il pourra indiquer, par exemple, quelles communes seront choisies pour recevoir des sites polluants, des aires des gens du voyage, des logements sociaux, quels secteurs pourront être protégés …..

 

 

C’est

Annie Péronnet

 maire de Sarcelles 

qui est en charge de l’aménagement du territoire

et qui dirigeait, mardi soir, les débats

avec

Pascal DOLL

maire d'Arnouville les Gonesse

 

 

2 élus de grandes communes du 95

qui reconnurent ne pas bien connaître

notre territoire du 77

 

 

Comme à Villeparisis la réunion dura 2 heures

à 9h30 Annie Péronnet clôtura le débat.

 

 

 

 

Pour en revenir à la réunion :

 

La parole fut donnée à la salle, après une présentation incomplète de l'état des lieux  par les bureaux d'étude (décharges, pollution des rivières, des nappes phréatiques, de l'air..., déserts médicaux, écoles... des sujets quelque peu oubliés)

 

Ironie du sort la majorité des questions   furent posées par les élus des villages ruraux qui semblaient particulièrement inquiets sur des sujets comme les transports, la disparition des commerces de proximité....

La communauté d'agglomération disait pourtant avoir contacté les élus des 42 communes.

 

Vers la fin de la réunion une association environnementale fit un  court état des lieux des activités polluantes du secteur, en demandant leur prise en compte :

-les décharges

-les sites Seveso

-la plus importante zone industrielle d'IDF à Mitry-Compans

-la Beuvronne, l'une des rivières les plus polluées du 77

-les nuisances aéroport de Roissy.

 

Il semblerait que cette énumération de nuisances est indisposée Annie Péronnet, qui demanda à la représentante de l'association de ne pas répéter dans chaque réunion les mêmes demandes.

 

Pourtant les demandes de l’association furent relayées ensuite par des habitants de Dammartin en Goële et Villeparisis ainsi que par le conseiller départemental et maire d’Othis, Bernard Corneille, inquiet pour la santé de ses habitants.

 

 

 L’évaluation environnementale est un volet obligatoire dans le diagnostic (état des lieux) d’un SCOT (1), mais à ce jour elle n'est pas mise en ligne, ni même le power point présenté lors de ces 2 réunions.

 

Comme l'autorise la loi , une association agréée environnement a demandé, depuis plusieurs mois, à être consultée, mais elle n'a toujours reçu aucuns éléments du dossier et n'est  invitée à aucunes réunions de travail.

 

 

Il semblerait qu'Annie Péronnet et Pascal Doll ne souhaitent organiser ces réunions qu’avec des « experts », des élus, la chambre d’agriculture.

 

Le mot « associations »

Est-il pour eux

un gros mot ?

 

 

Toujours est-il qu'il nous semble ne pas les avoir  entendu prononcer ce mot lors des 2 réunions "dite de concertation".

 

 

 

Le mariage de la carpe et du lapin ?

 

A la sortie de la réunion certains se posaient la question comme à Villeparisis, à savoir pourquoi l’ETAT avait obligé certaines communes du 77 à rejoindre la communauté d’agglomération de Roissy ?

 

Etait-ce seulement pour que les impôts versés par les habitants de Villeparisis, Mitry-Mory, Claye-Souilly, Dammartin-en-Goële, Othis, Moussy le Neuf …. servent, entre autres, à aider les communes en difficulté comme Sarcelles, Garges les Gonesse, Villiers le Bel…. ?

 

 

L’avenir nous le dira…….

 

 

 

 

 

 

(1)Extrait du site du ministère de la santé :

« L’évaluation environnementale consiste à intégrer les enjeux environnementaux et sanitaires tout au long de la préparation d’un projet, d’un plan ou d’un programme et du processus décisionnel qui l’accompagne : c’est une aide à la décision. Elle rend compte des effets prévisibles du projet, plan ou programme sur l’environnement et la santé humaine, et permet de justifier les choix retenus au regard de l’ensemble des enjeux identifiés (y compris économiques, politiques, sociétaux…). Son objectif est de minimiser le plus possible les impacts des projets sur l’environnement dans lequel il s’installe ou qu’il traverse (paysages, faune, flore, sites Natura 2000, continuité écologique, sol, air, bruit…), et sur la santé des populations alentours, santé physique, mais aussi bien être, cadre de vie, lien social, accessibilité aux services … » (1)

 

http://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/activites-humaines/article/evaluation-environnementale

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche