Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2018 3 02 /05 /mai /2018 10:45

 

 

 

Le rapport Vernier, concernant la REP « Responsabilité élargie du producteur » a été remis au gouvernement le mois dernier.

Il préconise d’appliquer le principe pollueur/payeur aux industriels du BTP.

Pour faire court c’est une incitation à engager cette profession dans plus de recyclage

en l’obligeant à mettre la main à la poche.

En effet le bâtiment et les travaux publics produisent à eux seuls plus de 70 % des déchets de France.

 

 

Mais les industriels

du BTP et des Travaux Publics

sont « vent debout »

contre ce projet.

 

 

L’argent en question !

 

Il faut bien que vous compreniez que déverser les déchets BTP dans vos carrières ou sur vos terres agricoles transformées en décharge, cela coûte bien moins cher aux professionnels du BTP que de les recycler.

 

 

Le gouvernement

cèdera-t-il

face aux lobbies

du  BTP  et des Travaux Publics ?

 

 

 

L’avenir nous le dira.

 

 

 

 

 

 

Extrait du rapport Vernier

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/REP_Rapport_Vernier.pdf

 

Recyclage des déchets : le gouvernement va-t-il appliquer le principe pollueur/payeur aux industriels du BTP ? Pas si sûr

 

Extrait article paru dans le journal de l’environnement :
 
Economie circulaire: le gouvernement veut arrêter de tout casser

Le 23 avril 2018 par Stéphanie Senet


DR

 

Le Premier ministre Edouard Philippe a présenté, ce 23 avril, la feuille de route pour l’économie circulaire (FREC), intégrée au plan Climat, depuis l’usine Seb de Mayenne.

 

C’est en citant L’éloge du repos de Paul Morand que le chef du gouvernement a débuté sa présentation de «la feuille de route vers une économie 100% circulaire». L’occasion pour lui de rappeler «qu’il n’y pas si longtemps, l’homme avait, avec l’outil, un contact conscient. Il savait comment on le fait, comment on le casse, comment on le répare. Mais aujourd’hui, nous ne savons plus que casser». Si l’intention de l’exécutif est au contraire de favoriser «les produits robustes et durables pour moins jeter», la FREC s’avère plus consistante lorsqu’elle cible une meilleure consommation et une meilleure gestion des déchets que dans son volet «mieux produire»……

 

QUATRE NOUVELLES FILIÈRES

Troisième mesure: 4 nouvelles filières REP vont être créées, «en concertation avec les professionnels», pour les emballages des cafés, hôtels, restaurants, les jouets, les articles de sports et de loisirs et les articles de bricolage. C’était l’une des recommandations du rapport Vernier remis le 14 mars à la secrétaire d’Etat Brune Poirson. Celui-ci préconisait aussi une nouvelle filière pour les déchets du bâtiment, mais le gouvernement se contente d’«entamer une réflexion» sur la question, dont la conclusion est attendue début 2019. Deux filières seront aussi étendues: les déchets diffus spécifiques viseront aussi bien les déchets des ménages que ceux des artisans tandis que les voiturettes et les motos rejoignent la filière des véhicules hors d’usage (VHU).

Toutes les filières REP seront par ailleurs assujetties à des obligations de résultats et non plus de moyens et seront passibles de vraies sanctions si elles échouent à garantir des taux de collecte et de recyclage performants……

 


 

 

http://www.journaldelenvironnement.net/article/economie-circulaire-le-gouvernement-veut-arreter-de-tout-casser,91444?xtor=1#email=aleflo@club-internet.fr&xtor=EPR-14

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche