Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2017 2 19 /12 /décembre /2017 12:40

 

Non contente d'envoyer ses ordures chez les autres, Paris la ville « lumière », n'est pas non plus un modèle dans le tri de ses déchets.(1)

 

Beaucoup d'immeubles ne possèdent pas de poubelle de tri : papiers, cartons et autres ordures ménagères sont déversés dans la même poubelle.

 

Seulement 2 arrondissements viennent de se lancer dans le tri des déchets alimentaires : le 2e et le 12e.

 

Paris pourrait prendre exemple sur Milan, mais il ne semble pas que ce soit à l'ordre du jour.

Paris pourrait mettre en place la contribution incitative (le contribuable ne paye que sur ses déchets en mélange), mais cela ne semble pas être à l'ordre du jour.

 

Quant aux gravats de bâtiment, n'en parlons pas, c'est un sujet qui fâche.

 

On démolie à tout va des bâtiments sans se préoccuper où iront les déchets, s'ils seront recyclés, où s'ils viendront atterrir sur les espaces agricoles transformés en décharges ISDI dans nos villages ruraux, près de nos écoles ou de nos captages d'eau.

 

Pourquoi Paris pourrait les déverser  dans ses anciennes carrières qui forment un gruyère sous la capitale, mais vous n'y pensez pas, ces anciennes carrières sont un patrimoine historique pour la capitale, tandis que les anciennes carrières de Seine et Marne peuvent bien les accueillir, qui d'ailleurs en 77 se préoccupe de ce patrimoine historique ?

 

Paris

une capitale qui doit rayonner à travers le monde entier

sans se soucier

de détruire le cadre de vie

des « petites gens » du nord-ouest 77

est-ce vraiment la solution ?

 

A vous de juger

 

 

 

 

 

 source :

Arivem

 http://arivem.blog4ever.com/ateliers-du-syctom-sur-leur-projet-de-tmbincinerateur-a-romainvillebobigny-bilan-intermediaire?trck=notif-12203117-1539457-124E3

Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche