Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2017 2 24 /10 /octobre /2017 13:13
Ecole primaire de St Mesmes au bord des champs cultivés par l'agriculture intensive

Ecole primaire de St Mesmes au bord des champs cultivés par l'agriculture intensive

Le député Rodrigue Kokouendo de la 7ème circonscription du 77 ne signe pas la tribune contre le pesticide « glyphosate » !

 

Une circonscription  couverte de champs cultivés par l’agriculture intensive où la Beuvronne est l’une des rivières les plus polluées de Seine et Marne par les pesticides, où il a été retrouvé  récemment de l’atrazine (pesticide interdit depuis 2001)  dans l’eau potable  de Gressy, Messy, Charny, Charmentray….,

Une circonscription ou plusieurs écoles primaires ont été implantées au bord des champs cultivés par l’agriculture intensive : St Mesmes, Fresnes sur Marne

 

Ironie du sort le député LREM de cette circonscription, Rodrigue KOKOUENDO ne signe pas la tribune contre le pesticide « glyphosate ».

 

Un député qui n’accepte pas de recevoir Adenca qui travaille sur la santé et l’environnement.

 

La question du jour :

 

Rodrigue Kokouendo est-il plus à l’écoute du lobby agricole que des associations qui défendent la santé et l’environnement ?

 

A vous de répondre.

 

 

 

 

Paru dans Libération :

54 députés LREM montent au front contre le glyphosate

Par LIBERATION — 22 octobre 2017 à 17:01

 

Une cinquantaine de parlementaires de la majorité réclame l'interdiction «le plus rapidement possible» du pesticide, dans une tribune publiée dans le Monde.

 

Alors que le vote à Bruxelles sur le renouvellement de l’autorisation du glyphosate dans l’Union européenne doit intervenir le 25 octobre, 54 députés de La République en marche signent une tribune dans le Monde ce dimanche pour réclamer «une interdiction de la commercialisation du glyphosate et de son utilisation le plus rapidement possible»«Nous estimons que ce produit nocif, aujourd’hui largement utilisé, doit être abandonné», justifient les parlementaires.

La Commission européenne propose que soit prolongée pour dix ans la licence de cette substance, classée cancérogène probable pour l’homme et qui est notamment contenue dans l’herbicide le plus vendu au monde, le Roundup de Monsanto. Si la France a annoncé qu’elle voterait contre cette proposition, elle ne s’est jamais prononcée avec clarté sur une date précise. Or les signataires, issus de la majorité, évoquent une «urgence», et disent attendre «aujourd’hui une prise de conscience et de responsabilité forte de notre pays».

Une promesse de campagne

Il faut «voter contre pour notre planète : ces substances n’affectent pas uniquement les mauvaises herbes contre lesquelles on les utilise. Le glyphosate perturbe la vie des sols sauvages, aquatiques, la biodiversité et met en péril tout notre écosystème», explique le texte des élus.

 

Le député Rodrigue Kokouendo de la 7ème circonscription du 77 ne signe pas la tribune contre le pesticide « glyphosate » !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Shana lilie 25/10/2017 02:26

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). au plaisir

Recherche