Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 14:19

 

Après la cessation en 2006 de l'activité de traitement de métaux et matières plastiques de Wabco il a été découvert une pollution des sols et de la nappe phréatique, cette pollution a fait l'objet d'une inscription dans la base Basol (1) des sites pollués français,

 

Depuis cette entreprise fait l'objet d'une surveillance des services de la préfecture.

 

C'est sur ce site que

Monsieur le Maire de Claye-Souilly

prévoit d'implanter une crèche

 

 

Comment Yves Albarello

prévoit-il de faire dépolluer ce site ?

 

Claye-Souilly

ne possède-t-elle pas un terrain plus sain

pour implanter une crèche ?

 

A toutes ces questions nous n'avons pas de réponses

 

 

Pour plus d'informations

 nous vous conseillons de vous rapprocher

de

Yves Albarello

Maire de Claye-Souilly

et des conseillers municipaux de cette commune

(1) http://basol.developpement-durable.gouv.fr/fiche.php?page=1&index_sp=77.0152

 

Caractérisation du site à la date du 23/01/2015

 

Paru dans le journal la Marne :
Claye-Souilly. Quel avenir pour Wabco?

Et si un nouveau quartier remplaçait Wabco? En cas de départ définitif de l'entreprise, le maire espère que des habitations et des services la remplacent.

Publié le 12 Oct 17 à 14:23|Modifié le 12 Oct 17 à 14:25

Pour le maire, il est hors de question que Wabco devienne une friche industrielle. (©La Marne)

« Je ne veux surtout pas que cela soit une verrue. » Le maire de Claye-Souilly, Yves Albarello (LR), craint que le site de Wabco ne devienne une friche et qu’il dénature une des sorties de la commune. En septembre 2015, l’entreprise a annoncé un plan social réduisant de manière très significative le nombre de ses employés à Claye-Souilly. « À la fin de l’année, l’entreprise pourrait être vide. Je crains qu’elle ne devienne un squat », lâche l’élu local. « Je doute qu’une autre entreprise ne s’installe dans les locaux. Cela me semble très compliqué. »

Il faudra démolir les bâtiments et dépolluer le site.

Il réaffirme donc son envie que Wabco soit remplacé par un quartier mêlant habitations, commerces et services. « Un quartier avec une crèche, une résidence seniors ou encore une pépinière d’entreprises », suggère-t-il. « Je veux surtout que le quartier soit une continuité de la ville. »

Yves Albarello reconnaît que son idée de nouveau quartier coûtera cher pour l’investisseur. « Il faudra démolir les bâtiments et dépolluer le site. C’est très compliqué et très long. Mais il faudra aller vite, car avec le temps, le terrain pourra se déprécier. »

 

https://actu.fr/ile-de-france/claye-souilly_77118/quel-avenir-wabco_12975553.html

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche