Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 15:32
Placoplatre fort de Vaujours 5/7/2017 : Une commission de suivi de site assez décevante !

 

 

Hier a eu lieu la 2ème commission de suivi de site de 2017 Placoplatre Fort de Vaujours.

Une commission à laquelle vous riverains vous n’avez pas le droit d’assister.

L’association FNE Seine et Marne l’avait demandé, mais l’industriel ne le souhaitait pas et la préfecture non plus.

 

 

Dépollution chimique du site :

Un sujet qui fâche ?

 

Il faut savoir  que l’ETAT a nommé l’Agence de Sureté Nucléaire pour superviser les travaux de dépollution radioactive du site.

 

Mais l’ETAT n’a pas souhaité nommer un organisme indépendant pour superviser les travaux de dépollution chimique du site : métaux lourds (arsenic, mercure, cadmium, nickel…), hydrocarbures, PCB, dioxynes et furanes….

 

Ségolène Royal l’avait envisagé un temps mais n’a pas donné suite, quant au nouveau ministre de l’écologie, Nicolas Hulot, il n’a pas toujours pas accepter de recevoir le sénateur Roger qui l’a sollicité à ce sujet par courrier en date du 30 mai 2017.

 

 

Pour en revenir à la commission de suivi de site d’hier.

 

Ludovic Toro, médecin, maire de Coubron, conseiller régional et président de l’Office Régional de Santé, qui avait claqué la porte de la CSS l’année dernière, a réintégré cette commission  et nous nous en félicitons.

 

Lors de la commission de suivi de site du 5/5/2015, il avait demandé au représentant du ministère de la Santé que lui soit fourni l’étude sur  l’état de santé de la population à Coubron et à Vaujours, or cette étude ne lui a jamais été fournie, ni celle demandée par la représentante de FNE Seine et Marne pour Villeparisis.

Les deux participants ont réitéré leur demande.

 

Depuis de nombreux mois les associations environnementales avait demandé à  Placoplatre d’effectuer des analyses de métaux lourds dans les eaux souterraines, nous avons appris que Placoplatre les avait fait effectuer mais l’industriel n’a pas souhaité les présenter aux participants lors de la CSS.

 

Que nous cache-t-on ?

 

 

Les associations avaient demandé qu’un hydrogéologue agréé soit nommé, elles auraient aimé que ce soit l’ETAT qui le nomme mais c’est Placoplatre qui l’a choisi et qui le rémunère.

Un hydrogéologue qui a fait une compilation des différents rapports financés par le CEA et Placoplatre, documents que les associations connaissaient déjà.

 

Un plan des captages d’eau potable environnants  a été présenté, mais ironie du sort les 3 captages  d’eau en aval du site se trouvant à Torcy avaient été oubliés.

 

Quand aux eaux pluviales du Fort qui partent vers le milieu naturel côté Vaujours et côté Courtry nous ne savons toujours pas où elles se reversent.

 

Les associations n'ont  pu obtenir aucunes informations quant aux contrôles de la pollution effectués dans le ru de Chantereine et la rivière Morée

 

 

Une étude hydrogéologique

à approfondir !

 

 

 

Contrôle de l’air : les associations attendent toujours la 3ème implantation de balise qui devait se faire sur Courtry, mais il faut que les élus de Courtry et Placoplatre trouvent un accord.

 

L’ASN a mené une inspection  le 20/4/2017 et a indiqué ses remarques auxquelles Placoplatre devraient répondre pour la mi-juillet.

 

Pour ce qui est de la CRIIAD, divers dossiers sont parvenus trop tard aux associations et l’organisme n’a pas eu le temps matériel de les étudier avant la CSS, nous vous tiendrons au courant du résultat de son analyse.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ADENCA - dans CARRIERES
commenter cet article

commentaires

Recherche