Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 17:47

 

 

Wipelec une entreprise bien connue des services de l’ETAT pour avoir pollué un site à Romainville, puis à Pomponne, aujourd’hui c’est celui de Meaux qui est mis sur le devant de la scène depuis plusieurs mois.

 

Il a été découvert fin  2016 à Wipelec Meaux lors d’une inspection de la DRIEE  la présence de déchets dangereux (solvants, produits chimiques…).

Aujourd’hui c’est une pollution des eaux pluviales qui vient d’être mise à jour.

L’inquiétude est grande car Wipelec se trouve à proximité d’une crèche interentreprise et en amont de plusieurs captages d’eau potable.

 

Depuis

combien de temps cette entreprise

 pollue

les eaux pluviales de Meaux ?

 

Jean-François Copé doit dire s’il a autorisé  en 2012 Wipelec à reverser ses eaux pluviales dans le réseau communal, si ses services ont contrôlé régulièrement  la concentration des polluants déversés par Wipelec dans ce réseau.

 

En effet nous apprenons que le préfet vient d’imposer un arrêté préfectoral de mesures d’urgence à l’encontre de Wipelec suite au déversement d’eaux polluées dépassant 8 fois la concentration autorisée pour le fer et ses composés.

 

Pour extrait de l’AP du 24/3/2017 (1) :

 

 

Meaux près de la crèche : pollution des eaux pluviales par Wipelec, Jean-François Copé doit s’expliquer !
Meaux près de la crèche : pollution des eaux pluviales par Wipelec, Jean-François Copé doit s’expliquer !

 

 

Pour mémoire Wipelec est situé en amont des captages d'eau de Nanteuil les Meaux, Isles les Villenoy, Condé Ste Libiaire, Lesches….. et du site Natura 2000 des Boucles de la Marne.

 

Dans son rapport présenté au Coderst le 8/10/2015 l’Agence Régionale de Santé avait signalé que l’eau brute captée à Isles les Villenoy présentait des dépassements des exigences de qualité pour le fer plus de 9 fois supérieurs au seuil réglementaire.

 

Depuis des années l’eau potable distribuée par le captage de Lesches présente des non-conformité aux références de qualité pour le paramètre fer total.

 

C’est également en amont  des 3 captages d’ Isles les Villenoy, Condé Ste Libiaire, Lesches qu’une pollution a été détectée sur l’ancien site exploité par Tereos (ex Beghin-Say), pollution à l’arsenic, fer…..

 

Pour protéger la ressource en eau des habitants des communes rurales alimentées par ces captages il est plus que souhaitable qu’une étude hydrologique soit réalisée par le BRGM  comme cela avait été fait à Lieusaint autour du site Beghin-Say. (1)

 

Cette étude  pourrait être financée par :

- l’Agence Seine Normandie

- la Communauté d’Agglomération de Meaux

- le Conseil départemental de Seine et Marne

- le BRGM  sur les fonds du ministère de l’Ecologie

- Tereos et Wipelec.

 

(1) http://www.seine-et-marne.gouv.fr/content/download/26297/211542/file/AP%20mesure%20urgence%20WIPELEC%2024%203%202017.pdf

(2) http://infoterre.brgm.fr/rapports/72-SGN-221-BDP.pdf

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ADENCA - dans EAU
commenter cet article

commentaires

S 02/04/2017 18:13

Bonjour,
Ces révélations sont inquiétantes et attirent particulièrement notre attention à ROMAINVILLE. Nous avons été avant MEAUX, les victimes d'une pollution venant du site WIPELEC de ROMAINVILLE. Aujourd'hui, il est reconnu que la pollution de l'air intérieur de nos logements vient de l'activité de ce site, mais pour la pollution en métaux sur le site et autour du site, les services de l'état estiment que les riverains sont responsables. Et ce malgré des taux de pollution plus important sur le site ! Il nous est donc demandé de procéder au remplacement de la terre de nos jardins à nos frais. Il serait donc important de connaitre les impacts autour du site de MEAUX et de comparer avec les sites de ROMAINVILLE et de POMPONNE. Si la responsabilité de la pollution en métaux est avérée à MEAUX comme le prouve l'Arrêté Préfectoral, pourquoi et-elle niée à ROMAINVILLE ?
Il faut exiger une étude exhaustive (cyanures, métaux, BTEX et COHV dans l'air intérieur et extérieur, les sols et les eaux) sur et autour du site de MEAUX et agir afin de préserver la santé des riverains et des enfants de la crèche.
Malgré une plainte déposée et une mobilisation importante, les riverains de ROMAINVILLE ont les plus grandes difficultés à sortir de cette pollution et le responsable du site ne semble pas être inquiété, puisque celui-ci continue ses activités malgré des études reconnaissant un impact de la pollution depuis 2003...

Recherche