Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2016 5 02 /12 /décembre /2016 17:26

 

Projet TERZEO

 

Avant toute prise de décision de l’ETAT et afin de protéger la ressource en eau des populations environnantes, :

 

1° il est nécessaire que la multinationale Tereos (Beghin Say) dépollue la parcelle polluée à l’arsenic, fer…. ZB 91 à Isles les Villenoy, protégée par un sarcophage qui fuit.

En effet il n’est pas concevable que Terzeo engage une  dite réhabilitation du site en laissant de côté la partie la  plus polluée de la friche industrielle, la pollution à l’arsenic, fer… de la parcelle ZB 91, risquant de migrer vers les  5 captages d’eau en aval du site.

 

2° il est nécessaire que les 5 captages d'eau en aval du site (1) soient protégés par des périmètres de protection, comme l’impose la loi sur l’eau du 3 janvier 1992 (2) et l’article L1321-2  du Code de la santé publique (3)

 

3° il est nécessaire qu’une étude soit menée par un hydrogéologue agréé indépendant pour connaître les risques de l’implantation de cette décharge de déchets dangereux en amont de 5 captages d’eau non protégés par des périmètres de protection.

 

 

 

 

Leurs jolies maisons

 les habitants de 

Villenoy,  Isles les Villenoy

et de Mareuil les Meaux

et  alentours

devront-ils les solder ?

 

 

En effet

qui voudra les acheter

et  venir vivre

près

d'une montagne de déchets dangereux  

et dans un secteur

où l’eau potable pourrait se faire rare?

 

 

 

 

 

 

 

(1) Isles les Villenoy, Condé Ste Libiaire,Lesches et Charmentray (2captages)

(2) Les périmètres de protection de captage sont définis dans le code de la santé publique (article L-1321-2). Ils ont été rendus obligatoires pour tous les ouvrages de prélèvement d’eau d’alimentation depuis la loi sur l’eau du 03 janvier 1992. 

 http://www.eaufrance.fr/agir-et-participer/prevenir-les-risques/protection-des-captages

(3) Article L1321-2  Code de la santé publique

En vue d'assurer la protection de la qualité des eaux, l'acte portant déclaration d'utilité publique des travaux de prélèvement d'eau destinée à l'alimentation des collectivités humaines mentionné à l'article L. 215-13 du code de l'environnement détermine autour du point de prélèvement un périmètre de protection immédiate dont les terrains sont à acquérir en pleine propriété, un périmètre de protection rapprochée à l'intérieur duquel peuvent être interdits ou réglementés toutes sortes d'installations, travaux, activités, dépôts, ouvrages, aménagement ou occupation des sols de nature à nuire directement ou indirectement à la qualité des eaux et, le cas échéant, un périmètre de protection éloignée à l'intérieur duquel peuvent être réglementés les installations, travaux, activités, dépôts, ouvrages, aménagement ou occupation des sols et dépôts ci-dessus mentionnés.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006072665&idArticle=LEGIARTI000006686388&dateTexte=&categorieLien=cid

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche