Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 20:35

 

 

 

Le village rural de  

Villeneuve sous Dammartin

va accueillir

des déchets du Grand Paris et d'ailleurs

 3 fois plus pollués.

 

 

Le préfet Jean-Luc Marx

vient de l’autoriser

par arrêté préfectoral du 31/10/2016.

 

 

On ne va toute de même pas envoyer les déchets pollués du Grand Paris dans les villages ruraux de  l’Ouest Parisien, au bord de la forêt de Rambouillet …. !

 

 

Là-bas, au nord ouest 77, ils sont habitués à recevoir des ordures, la décharge  ECT de Villeneuve sous Dammartin est l’une des plus importantes décharges ISDI de France, sinon la plus importante, et puis dans  le village rural voisin de Moussy le Neuf  ECT possède également une  autre décharge.

 

 A Moussy le Neuf  ECT projette  d’implanter une seconde décharge ISDI.

Il y a également un projet  de compostage de boues de stations d’épuration et pour couronner le tout un projet d'une usine de méthanisation qui recevrait entre autre le  fumier de cheval, peut-être celui de Chantilly, la cité princière qui cherche à envoyer son fumier chez les autres. 

 

 

Mais ne vous plaignez pas 

cela va créer

des emplois

pour vos enfants

 

Ils pourront trier les ordures des autres.

 

 

 

Site de la mairie de Vémars :

Lutte contre les projets de décharge

 

Trois projets portés par la mairie de Moussy le Neuf menacent notre environnement

Une installation de stockage de déchets inertes (ISDI) de 33 hectares qui serait réalisée à la limite de notre commune (entre la ligne TGV, la ZAC de Chaufourcy et le nouveau lotissement des 10 Arpents) à environ 200m à l’arrière des maisons de la rue de la Pointe d’Aumont.
6 425 800 ton
nes de déchets de chantier stockés pour une durée d’exploitation de 6 ans+1 an pour la remise en état du site.
Un trafic moyen journalier de 120 camions (soit 240 passages). Les nuisances liées à cette circulation seront conséquentes en termes de pollution, de poussières, de bruit.
Le conseil municipal de Vémars s’est opposé à ce projet par délibération, le 30 juin 2014, car ce projet constitue u
ne atteinte inacceptable à notre environnement et notre cadre de vie.
L’autorisation d’u
ne telle installation est préfectorale. Le préfet de Seine et Marne rendra son avis le 2/03/2015.

Une unité de compostage de boues de stations d’épuration et de déchets verts (à 210 m du terrain d’aéromodélisme, route de Plailly), sur 1,8 hectares.
19,5 ton
nes de déchets (13,2 t/j de déchets verts et 6,3 t/j de boues de station d’épuration), dans des installations non couvertes qui finiront bien par laisser échapper des odeurs que nous respirerons inévitablement.
Le dossier de permis de construire est en cours d’instruction et devrait être validé aux alentours du mois de Mars 2015.

Une usine de méthanisation qui occupera 2 hectares sur le même terrain, avec une capacité de 50 t/j, pour méthaniser du fumier de cheval et des sous-produits de l’activité céréalière.
Là encore les dossiers sont en cours d’instruction.

http://mairiedevemars.fr/actualites-projets/lutte-contre-les-projets-de-decharge

 

pour aller plus loin :

http://adenca.over-blog.com/article-chantilly-la-ville-princiere-et-capitale-du-cheval-veut-envoyer-son-fumier-chez-les-autres-a-moussy-125068000.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche