Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 13:34

 

 Aux yeux de l'ETAT

 la santé des populations

vivant autour du Fort de Vaujours

 n’a-t-elle pas le même prix

que celle

des populations vivant

 autour du bassin de Lacq ?

 

 

A vous de juger

 

 

 

 

 

En effet depuis des années les associations environnementales demandent qu’une étude épidémiologique soit réalisée autour du fort de Vaujours mais l’Agence Régionale de Santé d’Ile de France la refuse.

 

En Aquitaine il n’en est pas de même, l’Agence Régionale de Santé vient de décider de faire deux études épidémiologiques autour du bassin de Lacq.

 

 

L’Agence Régionale de Santé

d’Aquitaine

 plus à l’écoute

des populations qui souffrent

que

 l’Agence Régionale de Santé

d’Ile de France ?

 

 

Paru dans le journal la République des Pyrénées :

 

 

Bassin de Lacq : de nouvelles études sur la santé de la population

 

   

La santé des populations vivant à proximité du bassin industriel de Lacq va faire l'objet de nouvelles études, annonce l'Agence régionale de santé.

 

PAR S.L., PUBLIÉ LE 1 JUILLET 2016, MODIFIÉ À 10H47.

 

 

L'Agence régionale de santé annonce dans un communiqué que deux nouvelles études épidémiologiques vont être lancées pour préciser les données sur la santé des populations vivant autour du bassin industriel de Lacq.

 

La santé des populations vivant autour de Lacq fera l'objet de deux nouvelles études épidémiologiques et d'une "analyse qualitative du contexte local", annonce ce vendredi l'Agence régionale de santé (ARS) dans un communiqué.  

 

 

 

L’Agence Régionale de santé IDF refuse d’effectuer une étude épidémiologique autour du Fort de Vaujours mais celle d’Aquitaine accepte d’en faire deux autour du bassin de Lacq !

 

 

"L’ARS a pris en compte les interrogations de la Cour des comptes relayées par des associations, dont la SEPANSO, et des élus, sur la situation du bassin industriel de Lacq", peut-on lire dans le communiqué. Sollicitée sur l'opportunité de ces études, Santé publique France (ex Institut national de veille sanitaire) a proposé "la mise en place de nouvelles études pour éclairer la situation du bassin de Lacq".

 

 

 

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2016/07/01/bassin-de-lacq-de-nouvelles-etudes-sur-la-sante-de-la-population,2037899.php

Partager cet article

Repost 0
Published by ADENCA - dans SANTE PUBLIQUE
commenter cet article

commentaires

Recherche