Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 09:37
Captage d'eau dans la Marne à Annet sur Marne

Captage d'eau dans la Marne à Annet sur Marne

Historique : Le canal de Chalifert a été ouvert en 1846 pour faciliter la navigation entre Chalifert et Meaux afin d’éviter deux boucles de la Marne située sur les communes de Jablines, Annet sur Marne, Fresnes sur Marne, Précy sur Marne , Charmentray, Tribardou, Isles les Villenoy.

Pour ce faire le canal traverse le coteau de Chalifert par un souterrain de 290 m dont la voûte est en plein cintre de 9 m de diamètre avec 6 m d'élévation au-dessus du plan d'eau.

 

 

Alors que l’activité de la décharge Veolia de Claye-Souilly n’était autorisée que jusqu’en juillet 2008 des représentants de l’ETAT et élus de Seine et Marne ont travaillé en toute discrétion à l’élaboration d’un projet qui devait permettre l’apport de déchets industriels de la région parisienne à Claye-Souilly après 2008 par voie fluviale.

 

Il semblerait que tout était déjà décidé derrière le dos des populations de Seine et Marne, le renouvellement de l'autorisation d'exploiter et l’extension de la décharge de Claye-Souilly semblait déjà acquis à Rep Veolia.

 

En effet en 2003 Roseline BACHELOT, ministre de l’écologie, finance la création d’un chenal dans la Boucles de Jablines, pour pouvoir amener les déchets de la région parisienne sur une plateforme à Précy sur Marne, en longeant le captage d’eau d’Annet sur Marne.

 

La même année le préfet du 77 autorise l’implantation d’un embranchement fluvial à Précy sur Marne par Rep VEOLIA (AP 03 DAI 2E 010 24/1/2003)

 

En 2005 Yves DUTEIL, maire de Précy sur Marne reçoit le 1er prix dans la catégorie « Transport et déplacement » du 9e grand Prix de l'Environnement des villes d'Ile-de-France.

La commune de Précy-sur-Marne ayant permis l’implantation d’une plateforme multimodal sur sa commune pour « accueillir » les déchets industriels en provenance de la région parisienne, plateforme gérée par Veolia.

 

Après une enquête publique, mais où tout semblait déjà avoir été décidé d’avance, Michel Guillot, préfet de Seine et Marne renouvelle à Rep Veolia l’autorisation d’exploiter la décharge de Claye-Souilly pour 20 ans jusqu’à 2026 et autorise l’extension de la surface de la décharge, décharge qui fonctionnait déjà depuis 1972.

 

En 2008 Chantal JOUANNO, présidente de l’Ademe remet à Rep VEOLIA Claye-Souilly le prix de l’innovation logistique spécial développement durable, avec les félicitations de Jean-Louis BORLOO, ministre de l’écologie. Ce prix est décerné à Rep VEOLIA pour son choix d’utiliser le transport fluvial pour transporter les déchets parisiens vers la Seine et Marne entre le port de Genevilliers et Précy sur Marne.

 

Depuis 2008, les mâchefers de l’usine d’incinération Isséane d’Issy-Les-Moulineaux du Syctom de l’agglomération parisienne sont acheminés par voie fluviale jusqu’à Précy-sur-Marne.

En 2011 : 74 000 tonnes/an de mâchefers auraient ainsi été transportés en vrac dans des bateaux d’une capacité unitaire de 480 tonnes.

 

Depuis 2010 : 10 000 tonnes d’encombrants auraient également été acheminées depuis Ivry.

 

La question du jour :

 

Sachant que le plus important captage d’eau de Seine et Marne se trouvait au pied de cette décharge, que les péniches chargées de mâchefers allaient chaque jour ouvrable longer ce captage d’eau d’Annet sur Marne, comment tous ces élus ont-ils pu favoriser l'extension de cette décharge et de son délai d’exploitation ?

 

 

 

Les péniches chargées de déchets de mâchefers longent chaque jour ouvrable le captage d’eau d’Annet sur Marne !

Partager cet article

Repost 0
Published by ADENCA
commenter cet article

commentaires

Recherche