Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 16:20
Décharge ECT Annet sur Marne

Décharge ECT Annet sur Marne

 

Ils étaient venus habiter dans ce charmant village d’Annet sur Marne pour y trouver le repos, un cadre agréable de petit village rural et une école communale où leurs enfants pourraient y grandir au calme.

 

Mais c’était sans compter sur les décharges qui sont venues détruire leur qualité de vie.

En effet depuis plusieurs années les élus de cette commune ont donné des avis favorables pour l’implantation de 3 décharges, sans bien sûr faire un référendum pour demander l’avis de la population.

 

Aujourd’hui ils n’en peuvent plus de supporter le bruit des balais de camions qui viennent déverser les ordures près de chez eux.

 

Certains d’entre eux voudraient bien partir pour aller vivre des jours meilleurs ailleurs, à l’abri des décharges, mais aujourd’hui les prix de l’immobilier chutent et il devient de plus en plus difficile de vendre sa maison dans ce secteur.

 

 

Acheter une maison près d’une décharge,

qui en voudra ?

 

Eux-mêmes

n’en voudraient pas !

 

 

 

 

 

 

 

Article d’archive paru dans le parisien 77 :

Les chantiers de remblaiement attaqués par une association

Christel Brigaudeau | 27.05.2008

 

LA GUERRE des remblais ? Chaque jour convergent vers le village d' Annet -sur-Marne des centaines de camions en provenance directe des chantiers de BTP de toute l'Ile-de-France. Ils déchargent, sur 60 ha au nord et au sud de la commune, le long des voies ferrées du TGV, des bennes entières de gravats. Et chaque jour, les remblais à l'horizon des champs grossissent, atteignant jusqu'à 20 m de haut à la crête. Cette activité est gérée depuis 2000 par ECT. Cette société basée à Villeneuve-sous-Dammartin est le leader français du stockage de déchets inertes au profit des terrassiers du bâtiment.

« Nous ne comprenons pas tellement cette réaction »

Considérant que les amas de terre qui fleurissent à Annet -sur-Marne « portent atteinte au cadre de vie des habitants » et « aux randonneurs » qui passent à proximité, l'association de protection de la nature Environnement 77 vient de déposer un recours gracieux demandant l'annulation de l'arrêté préfectoral du 28 janvier 2008 qui autorise la poursuite des chantiers d'exhaussement de sols à Annet jusqu'en 2013. « Nous ne comprenons pas tellement cette réaction », se désole Virginie François, responsable du développement d'ECT. L'association ne nous a jamais contactés auparavant. C'est dommage, nous pourrions expliquer que nous sommes tout sauf des fossoyeurs de l'environnement ! »

Selon l'entreprise, les remblais construits le long des voies ferrées serviront à protéger les riverains des nuisances sonores du TGV, cependant très éloigné des premières habitations. ECT s'est aussi engagé à aménager les sites une fois l'activité de stockage terminée en revégétalisant la zone à raison de 2 000 plants par hectare. A titre de dédommagement, ECT verse aussi 50 000 € par an à Annet -sur-Marne. Des garanties jugées suffisantes par le maire d' Annet -sur-Marne, Christian Marchandeau (sans étiquette), qui a délivré un avis favorable à l'exploitation avant la publication de l'arrêté préfectoral d'autorisation, en janvier. « La hauteur des remblais est proportionnée aux infrastructures du TGV auxquelles ils s'adossent », juge-t-il... tout en précisant qu'il « s'opposera à l'avenir » à de nouveaux remblais. Manière de préserver ce qu'il reste de l'activité agricole dans la commune.

 

Le Parisien

 

http://www.leparisien.fr/seine-et-marne/les-chantiers-de-remblaiement-attaques-par-une-association-27-05-2008-3298526199.php

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche