Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 13:28

 

Le canal de l’Ourcq, l’un des derniers poumons verts du nord-ouest 77 va-t-il devenir un moyen de transport pour acheminer les ordures du Grand Paris dans nos villages ruraux de Seine et Marne ?

 

Les cyclistes, les promeneurs, les joggeurs, les pêcheurs vont-ils devoir côtoyer des péniches chargées d’ordures ?

 

L’AVENIR NOUS LE DIRA……

 

 

 

 

Paru sur le site Actu Environnement :

Transport des marchandises : Paris développe le trafic sur les canaux de l'Ourcq et de Saint Denis

Transport  |    |  Dorothée Laperche

 

"Nous souhaitons développer encore davantage [le transport fluvial des marchandises], à l'occasion des chantiers d'infrastructures du Grand Paris Express et de renouvellement urbain des territoires de l'Ourcq et de Plaine Commune, a annoncé Célia Blauel, adjointe à la maire de Paris en charge de l'environnement, du développement durable, de l'eau, de la politique des canaux et du plan climat énergie territorial. C'est un moyen concret de réduire la circulation des poids-lourds et de protéger l'environnement".

Le Conseil de Paris vient d'adopter un accord-cadre avec l'Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) pour développer le trafic fluvial sur les canaux de l'Ourcq et de Saint Denis. Ce dernier prévoit des échanges de données et d'information, l'amélioration continue du réseau fluvial, une utilisation accrue du réseau de canaux et une meilleure communication vis-à-vis des tiers.

Le nécessaire recours à de nouveaux gisements pour l'approvisionnement en matériaux du projet du Grand Paris pourrait en effet constituer un enjeu de massification du transport fluvial ou ferré des matériaux. Selon la ville, en 2014, un million de tonnes de marchandises aurait transité sur les canaux propriétés de Paris. La filière BTP serait la première contributrice à ce trafic.

Au niveau national, le Gouvernement devrait détailler les actions du plan sur le transport fluvial en juin 2016.

 Pour mémoire, le Grenelle de l'environnement avait fixé un objectif de 25% du transport de marchandises par le fret ferroviaire et fluviale en 2022.

Dorothée Laperche, journaliste
Rédactrice spécialisée

 

http://www.actu-environnement.com/ae/news/transport-marchandises-paris-developpe-trafic-canaux-ourcq-saint-denis-26264.php4

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche