Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 09:58

 

 

Une étude réalisée par d’Airparif (1) pendant l’hiver 2014/2015  effectuée sur 3 villages ruraux de Seine et Marne : Mouroux, Pommeuse et Boissy le Châtel nous apprend que les émissions de Benzo(a)pyrène étaient les plus importantes relevées sur les 9 sites étudiés.

Etude Airparif hiver 2014/2015(page18) http://www.airparif.asso.fr/_pdf/publications/bilan-hap-26115.pdf

Etude Airparif hiver 2014/2015(page18) http://www.airparif.asso.fr/_pdf/publications/bilan-hap-26115.pdf

Etude Airparif hiver 2014/2015(page 23) http://www.airparif.asso.fr/_pdf/publications/bilan-hap-26115.pdf

Etude Airparif hiver 2014/2015(page 23) http://www.airparif.asso.fr/_pdf/publications/bilan-hap-26115.pdf

 

 

Au nord 77 l’inquiétude est grande car les points de contrôles de la qualité de l’air se situaient :

- à Mouroux près d’une école maternelle (237 élèves) et d’un terrain de sport

- à Boissy le Châtel à proximité de la salle des fêtes

- à Pommeuse dans l’école primaire du champ de seigle (372 élèves) et derrière la mairie.

 

Pommeuse a sur son territoire une importante zone industrielle (ex site Péchiney),

Cette zone industrielle est située à 2 pas de l’école primaire du village où avait été implanté le point de contrôle.

 

Les habitants ne comprennent pas la décision du Conseil Départemental de retirer sa subvention à Airparif alors que son président Jean-Jacques Barbaux dit vouloir protéger les villages ruraux.

 

Protéger les villages ruraux ce n’est pas seulement leur donner des subventions, c’est aussi protéger la santé des populations et notamment la qualité de l’air qu’elles respirent et permettre à Airparif de financer plus d’études de la qualité de l’air dans ces villages.

 

(1) http://www.airparif.asso.fr/_pdf/publications/bilan-hap-26115.pdf

(2) http://www.aeroclub-apar.net/

 

 

 

Paru sur le site du Ministère de l’Ecologie :

 

La pollution de l’air par les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP)

Les HAP sont des composés organiques dont la structure cyclique comprend au moins deux cycles aromatiques. De nombreux HAP présents dans l’atmosphère existent simultanément sous forme gazeuse et particulaire (HAP adsorbés et/ou absorbés aux particules). Ils font partie des polluants organiques persistants du fait de quatre caractéristiques principales : ils sont toxiques, persistants dans l’environnement, bioaccumulables (ils s’accumulent dans les tissus vivants du fait de leur forte solubilité dans les lipides) et peuvent être transportés sur une longue distance. 

La population est généralement exposée à un mélange de HAP. Actuellement, leurs effets sur la santé ne sont que partiellement connus. Les données disponibles montrent que certains HAP peuvent induire spécifiquement de nombreux effets : 
– des effets hépatiques, hématologiques, immunologiques et développement d’athérosclérose ;
– et/ou des effets sur la reproduction, ainsi que des effets génotoxiques et cancérigènes.

Le benzo[a]pyrène, l’un des HAP les plus connus, est classé comme agent cancérigène pour l’homme (groupe 1) par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ). D’autres HAP sont également classés par le Circ comme agents cancérigènes probables (groupe 2A) ou cancérigènes possibles (groupe 2B) – (benzo[b]fluoranthène par exemple).

 

http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/lessentiel/ar/227/0/pollution-lair-hydrocarbures-aromatiques-polycycliques-hap.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ADENCA - dans AIR
commenter cet article

commentaires

alcor-controles 23/01/2016 10:16

Tout va en dépit du bon sens dans ce gouvernement

Recherche