Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 18:07
Aqueduc de la Dhuis à Villevaudé

Aqueduc de la Dhuis à Villevaudé

 

 

En effet nous apprenons que la MAIRIE de PARIS a décidé par délibération du conseil municipal du 13/7/2015 (1) de vendre 

une partie de l’aqueduc de la Dhuis au SAN du VAL D’EUROPE.

 

 

Pour extrait :

 

« La Ville de Paris est propriétaire de l’aqueduc de la Dhuys, ouvrage enterré dont le linéaire s’étend depuis ses sources à Pargny-la-Dhuis, dans l’Aisne, jusqu’au réservoir de Ménilmontant, à Paris 20ème. …

 

Le linéaire de l’aqueduc peut être décomposé en trois sous-ensembles aux caractéristiques distinctes 

 

- le tronçon amont, qui est donc le seul encore à usage de transport d’eau, et qui s’étend des sources de la Dhuys à Pargny-la-Dhuys (Aisne) jusqu’au siphon aval de Chessy (Seine-et-Marne), soit un linéaire d’environ 97 km et une superficie de 142 ha environ. Ce tronçon est composé d’environ 1050 parcellescadastrées et 158 emprises non cadastrées, réparties sur 42 communes et 2 départements, l’Aisne et la Seine-et-Marne. A ces emprises, il convient d’ajouter des terrains constituant le périmètre de protection des sources, situés sur la commune de Montmirail dans le département de la Marne, ainsi que des ouvrages de rejet dans la Marne de l’excédent d’eau, à Dampmart en Seine-et-Marne.

 

- le tronçon central, d’une trentaine de kilomètres, allant de Dampmart en Seine-et-Marne au Raincy en Seine-Saint-Denis : ce tronçon n’est plus utilisé pour le transport d’eau. L’Agence des Espaces Verts de la région Ile de France, titulaire d’une Convention de mise à disposition conclue à son profit en 1997 par la Société Anonyme de Gestion des Eaux Paris (SAGEP) devenue Eau de Paris, y a aménagé une promenade.

 

- le tronçon aval, d’une dizaine de kilomètres, compris entre le Raincy et le réservoir de Ménilmontant à Paris. Ce tronçon n’est plus utilisé pour le transport d’eau. Cette partie de l’aqueduc est essentiellement située sous des voiries ou des espaces verts. Elle est désaffectée et comblée sur certains secteurs pour prévenir tout risque d’effondrement.

 

Le 29 juin 1990, la SAGEP (devenue Eau de Paris) a signé avec la SEBRIE (Société des Eaux de la Brie)une convention d’exploitation afin d’utiliser l’aqueduc de la Dhuys pour alimenter le Syndicat Agglomération Nouvelle du Val d’Europe (SAN) qui regroupe les communes concernées par l’installation du parc de loisirs Disneyland-Paris. Cette mise à disposition porte sur les sources de la Dhuys, le tronçon amont de l’aqueduc, l’usine de traitement de la turbidité des eaux de Coupvray, ainsi que les emprises et ouvrages annexes situés le long de son linéaire.

 

 

Par courrier du 10 juillet 2012, le SAN du Val d’Europe a manifesté le souhait d’acquérir l’ensemble de la partie amont de l’aqueduc, de ses sources jusqu’aux ouvrages de Chessy, afin de sécuriser et de pérenniser son alimentation en eau. Eau de Paris n’ayant plus l’usage de ce tronçon de l’aqueduc, il en fait remise à la Ville de Paris, qui n’a aucun intérêt à en conserver la propriété puisqu’il ne contribue plus à l’alimentation en eau de la capitale depuis les années 1990. »

 

 

La convention signée avec l’Agence des Espaces verts

concernant le tronçon central

allant de Dampmart au Raincy

va-t-elle être renouvelée

puisque la ville de Paris n’en a plus aucune utilité ?

 

Nous n’en savons rien.

 

 

La multinationale St Gobain ( Placoplatre) convoite ce tronçon depuis de nombreuses années, la ville de Paris n’en ayant plus l’utilité va-t-elle décider de le vendre à la multinationale ?

 

Nous n’en savons rien

 

 

Ce que nous avons c’est que la ville de Paris nous envoie depuis des décennies ses ordures, nous prend l’eau de notre rivière Beuvronne pour laver ses trottoirs, Paris pourrait, à titre de mesures compensatoires, renouveler pour plusieurs dizaines d’années la convention avec l’AEV pour préserver ce poumon vert pour les populations du nord-ouest 77.

 

 

Les regards du petit peuple du nord-ouest 77

sont fixés sur la ville lumière

 le petit peuple

attend de savoir à quelle sauce il sera mangé.

 

 

 

L’avenir nous le dira……..

 

 

Pour aller plus loin :

- (1) CM ville de Paris 13/7/2015 http://a06.apps.paris.fr/a06/jsp/site/plugins/odjcp/DoDownload.jsp?id_entite=35557&id_type_entite=6

 

-voir page 7 http://www.valeurope-san.fr/fichiers/CR_CS_09_07_2015_770.pdf

 

- voir page 36 http://www.marneetgondoire.fr/documents/Documents/CRI_2015-11-23.pdf

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ADENCA - dans CARRIERES
commenter cet article

commentaires

Recherche