Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 18:08

 

Alors qu’on ferme les décharges des Yvelines à la date prévue, on prolonge l’extension d’exploitation de décharge en Seine et Marne.

 

Le cas de la décharge de  Soignolles :

 

La décharge devait fermer en 2018.

 

Jean-Luc Marx, préfet du 77, vient de prendre un arrêté préfectoral en date du 16/11/2015 autorisant l’extension d’exploitation de cette décharge jusqu’en 2022.

 

Jean-Luc Marx n’a même pas informé les associations environnementales membres de la commission de suivi de site.

 

Le PREDMA 2009 voté par le Conseil Régional IDF  indiquait pourtant page 83 :

« Les ISDND :La création de nouvelles capacités sera appréciée de manière à assurer un rééquilibrage territorial à l’ouest et au sud de l’Ile de France, notamment pour faire face aux fermetures de sites dès 2020 et aux incertitudes des projections en particulier sur les déchets desactivités économiques. Ainsi, aucun projet d’extension ou de création de capacités ne devra être prévu dans les départements du Val d’Oise et de Seine et Marne jusqu’en 2019. 

 

Ni Jean-Paul Huchon (PS), président du CR IDF, ni Corinne RUFET (EELV),vice présidente du Conseil Régional IDF, n’ont fait d’opposition à cette demande alors qu’ils en avaient été informés par les associations.

 

Il est vrai que Jean-Paul Huchon (PS) est élu des Yvelines

et Corinne Rufet (EELV), élue de Paris

deux départements

qui envoient allègrement leurs déchets

en Seine et Marne.

 

Mais comme cela ne suffisait pas la décharge de Soignolles recevra également les jus des décharges (lixiviats) de :

- 3 décharges des  Yvelines : Brueil en Vexin, Arnouville les Mantes, Vaux sur Seine

- 2 décharges du Val d’Oise :Vémars  et Attainville.

 

Car non content de nous envoyer ses déchets, les Yvelines n’est pas capable non plus de traiter ses jus de décharges.

 

 

 

Une situation qui montre un mépris certain pour

le "petit peuple" des riverains

des décharges de Seine et Marne

tant de la part de l’ETAT que du Conseil Régional IDF.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche