Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 20:16

 

Des élus qui semblent

quelque peu déconnectés

des réalités ?

 

Pendant que des malades recherchent désespérément un nouveau médecin traitant, les élus inscrivent la commune à un concours pour obtenir une « fleur d’or ».

 

Alors que la commune manquait de médecins généralistes, fin août un nouveau médecin vient de quitter la commune sans être remplacé  et  les  malades sont dans l’angoisse car les médecins du secteur sont saturés et n’acceptent plus de nouveaux patients.

 

Quand les élus vont-ils se pencher sur ce dossier de santé publique alors que plusieurs autres médecins généralistes proches de l’âge de la retraite devraient bientôt quitter leur poste ?

 

 

 

 

Paru dans le journal la Marne :

Environnement : la Ville passe à l'action

Une possible Fleur d’or, des brebis qui tondent les pelouses, du matériel moins bruyant… La Ville poursuit son engagement en matière d’environnement.

06/10/2015 à 16:07 par Audrey Grua

 

 « Je pense qu’on va avoir une bonne surprise dans quelques jours ». Yves Albarello est confiant. Pour lui, les membres du jury du concours des villes et villages fleuris ne peuvent qu’accorder une Fleur d’or à la ville de Claye-Souilly. Réponse le 22 octobre.

 

Lundi 5 octobre, au cours d’une réunion avec les agents des espaces verts, de la propreté urbaine et le prestataire Mabillon, le député-maire a présenté ses priorités en matière d’environnement : fleurs, animaux, propreté, cadre de vie, tout y est passé… Même la négligence des Clayois que le maire n’a pas hésité à qualifier de « sales, excessivement sales. D’ailleurs, nous allons verbaliser les déjections canines et ceux qui jettent leurs mégots de cigarettes par terre. Et dans la rue Jean-Jaurès, ce sera facile. Il y a des caméras partout et elles voient tout ! Les Clayois doivent se discipliner. »

Des brebis solognotes dans le parc

Dans le parc Pasteur près de la piscine, des brebis solognotes ont brouté l’herbe cet été. Dans quelques jours, elles seront déplacées près de la maison de retraite, de l’autre côté de la commune, sur le terrain de la Biberonne.

Yves Albarello :

 

« Les brebis nous ont permis de ne pas tondre à cet endroit : pas de bruit, pas de rejet de Co2 et pas d’utilisation de carburant ».

La Ville a d’ailleurs décidé d’inclure une clause environnementale pour les travaux d’entretien et d’espaces verts. Les ouvriers utilisent, dès que cela est possible, du matériel thermique : peu polluants, plus légers, moins encombrants et plus maniables.

......

Audrey Gruaz

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ADENCA - dans SANTE PUBLIQUE
commenter cet article

commentaires

Recherche