Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2015 2 11 /08 /août /2015 09:12

 

NORD-OUEST 77

 

Les villages du bassin versant Beuvronne vont-ils recevoir sur leurs terres agricoles

les déchets de démolition de l’Arche Gédon de Torcy ?

 

En effet cette commune située au nord-ouest 77, démolie à tout va et envoie ses déchets chez les autres car elle ne possède pas de décharge sur son territoire.

 

Un manque de solidarité vis-à-vis de ses voisins des villages ruraux du bassin versant Beuvronne qu’on oblige à vivre au milieu des déchets des autres.

 

Guillaume LE LAY-FELSINE, maire de Torcy, connaît pourtant bien le sujet pour avoir été pendant des années le directeur de cabinet du maire de Villeparisis, une commune qui croule sous les déchets des autres , rappelez-vous notamment le dossier sulfureux de la décharge illégale RTR Environnement que Guillaume LE LAY-FELSINE a dû traiter avant son départ de Villeparisis.

 

 

 Extrait du Journal du Dimanche :

 

Les décharges sauvages du "clan Hornec"

 

Société | 9 mars 2014 | Mise à jour le 11 mars 2014

Scandale environnemental aux portes de Paris sur fond de banditisme. Un business lucratif où amiante et bitumes étaient lâchés en pleine nature….. »

 

http://www.lejdd.fr/Societe/Faits-divers/Les-decharges-sauvages-du-clan-Hornec-656349

 

 

 

Paru sur le site du journal « La Marne » :

Torcy Démolition du parking silo de l’Arche Guédon

 

Il ne restera bientôt plus rien du parking silo de l’Arche Guédon. Les travaux de destruction, commencés en début d’année s’achèveront mi-septembre.

07/08/2015 à 10:49 par Arno Dew

 

Neuf mois et plus de 562 000 € ont été nécessaires pour venir à bout de l’imposant édifice de béton construit en 1977, en même temps que le quartier.

Aujourd’hui, équipées de pinces hydrauliques, les pelles mécaniques continuent leur « grignotage » sur les derniers pans de murs restant en place. Cette technique permet de minimiser les nuisances sonores et vibration et de broyer sur place la structure béton afin de faciliter l’évacuation des gravats.

Dans le même temps, pour compenser les emplacements ainsi détruits, des places de stationnement ont été créées Cours de l’Arche Guédon. Car jusqu’à sa fermeture, ce parking était très utilisé.

Dès huit heures du matin, les 325 places disponibles étaient occupées, loin de suffire aux automobilistes contraints de se garer dans les rues alentours, sur la place des Rencontres et dans les parkings privés des copropriétés alentours.

Lisez la suite de l’article dans l’édition du 05/08

Arno Dew

http://www.journallamarne.fr/files/2015/08/Image-41.jpg

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche