Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 18:52

 

 

Pour protéger la ressource en eau de la Seine et Marne, 

Roissy

le 2ème aéroport d’Europe

va-t-il se décider à investir massivement

dans son réseau d’assainissement ?

 

 

Depuis des années cet aéroport obtient des dérogations de la police de l’eau, notamment en période de grands froids, pour déverser des polluants dans la Beuvronne, au-delà des normes autorisées par l’arrêté interpréfectoral.

 

D’année en année ADP repousse les travaux pour mettre aux normes son réseau d’assainissement, une situation qui ne peut plus durer.

 

Il semblerait que protéger la ressource en eau de la rivière Beuvronne ne soit pas la priorité d’ADP.

 

 

En 2015, ADP a décidé de verser, au titre de l'exercice 2014, un dividende de 2,44 euro par action. Ce dividende correspond à un taux de distribution de 60% du résultat net part du Groupe de l'exercice 2014.

Pour mémoire, c’est en 2014 (résultat 2013), qu’ADP a décidé d’augmenter le taux de distribution à ses actionnaires passant à 60 % alors que les années précédentes il n’était que de 50 %.

 

 

Oui vous avez bien lu, plutôt que d’utiliser ses bénéfices pour remettre en état son réseau d’assainissement ADP a préféré distribuer 60 % des résultats à ses actionnaires en 2014 et 2015.

 

 

L’ETAT français étant l’actionnaire majoritaire d’ADP aurait pu imposer à l’industriel

de distribuer moins de bénéfice aux actionnaires et de conserver plus de réserves pour engager enfin les travaux d’assainissement nécessaires à la mise aux normes de sa station d’épuration, mais l’ETAT ne l’a pas fait.

 

Il est vrai que la rivière Beuvronne reçoit déjà les eaux de ruissellements de nombreuses décharges et même celles d’une décharge illégale située sur un terrain du ministère de l’écologie à Compans, décharge illégale qui perdure depuis plusieurs années sans que le ministère de l’écologie ne fasse clôturer le site, ni même éliminer les ordures.

 

ADP Roissy oublie de dire à ses voyageurs que l’eau potable qui est distribuée dans son aéroport provient de l’usine d’Annet sur Marne, que la Beuvronne se rejette en amont proche de cette station de pompage et que cette usine fournit par moment de l’eau potable non conforme à la référence de qualité.

 

 

Roissy 2ème aéroport d’Europe : impact sur l’environnement, le mauvais élève de la classe ?

Partager cet article

Repost 0
Published by ADENCA - dans EAU
commenter cet article

commentaires

Recherche