Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2015 5 14 /08 /août /2015 09:47

 

Le canal de l’Ourcq est alimenté entre autres par La Beuvronne et la Thérouanne, ses eaux sont utilisées pour nettoyer les trottoirs de Paris, arroser ses pelouses, remplir ses lacs….

 

Nous apprenons par la presse que depuis le 23/7/2015 suite à l’arrêté sécheresse la Thérouanne n’alimente plus le Canal de l’Ourcq.

 

Quelles conséquences pour les parisiens ?

Aucunes

 

En effet pour permettre au canal de l’Ourcq d’avoir un niveau constant la ville de Paris est autorisée à pomper l’eau de la Marne à Congis sur Thérouanne et Trilbardou grâce à ses 2 usines élévatoires.

 

 

Mais ironie du sort la station de pompage du canal de l’Ourcq de Trilbardou se trouve dans les boucles de la Marne en amont proche de l’autre station de pompage d’Annet sur Marne qui sert à fournir en eau potable près de 500 000 habitants.

 

 

La question du jour :

 

Pour permettre à Paris de continuer à utiliser sans modération l’eau du canal de l’Ourcq pour nettoyer ses trottoirs, arroser ses pelouses… les habitants du nord-ouest 77 vont-ils devoir réduire leur consommation d’eau potable ?

 

 

 

Paru sur le site le Parisien 77 :

Sécheresse : la Thérouanne n’alimente plus le canal de l’Ourcq

12 Août 2015, 15h24 | MAJ : 12 Août 2015, 15h24

Les populations du nord-ouest 77 vont-elles devoir réduire leur consommation d’eau potable pour permettre à Paris de continuer à utiliser  l’eau sans modération ?

Illustration. Particulièrement touchée par la sécheresse, la Thérouanne qui alimente le canal de l’Ourcq parisien n’est plus pompée depuis l’arrêté sécheresse de juillet. (LP/J.H.

 

 

Depuis l’arrêté préfectoral « sécheresse » signé le 23 juillet, les eaux de la Thérouanne ne sont plus pompées. Elles n’alimentent donc plus le canal de l’Ourcq, alimentant Paris en eau non potable et permettant également la navigation sur le cours d’eau.

Le service des canaux de la capitale a donc arrêté ses prélèvements sur ce petit cours d’eau placé en alerte renforcée, car un débit minimum doit y être préservé.

Cet arrêté sécheresse impose également à toutes les communes voisines de la Thérouanne un certain nombre de restrictions, comme l’interdiction du lavage des voitures et l’arrosage des plantes.

Partager cet article

Repost 0
Published by ADENCA - dans EAU
commenter cet article

commentaires

Recherche