Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 20:52

 

Jean-Jacques Barbaux, président du Conseil Départemental du 77 est venu aujourd’hui dans le bassin versant Beuvronne, mais ce n’était pas pour rencontrer les populations qui souffrent, vivent au milieu des entreprises polluantes, des sites SEVESO et des ordures des autres, au bord d’une rivière polluée la Beuvronne.

 

Bien que la qualité de l’eau soit de la compétence du conseil départemental, il semble que ce ne soit pas la préoccupation principale de J.J. Barbaux qui n’a même pas fait le détour jusqu’à Compans pour constater l’état des eaux noirâtres qui se déversaient de la monstrueuse décharge illégale vers la rivière Beuvronne par ce jour de fortes pluies.

 

D’ailleurs J.J. Barbaux ne semble pas non plus se préoccuper de la qualité de l’air, ni des salariés d’Airparif qu’il risque de mettre au chômage pour ne plus subventionner cet organisme en 2015.

 

Quant aux espaces naturels sensibles que J.J. Barbaux ne souhaite plus financer, il aurait pu éviter d’en parler ici dans un des secteurs qui possèdent le moins d’espaces naturels sensibles de Seine et Marne.

 

Que Jean-Jacques Barbaux mette de l’argent dans les entreprises c’est bien, mais qu’il favorise ici l’implantation d’entreprises non polluantes. Car il doit comprendre, que le chantage à l’emploi, pour faire accepter encore des entreprises polluantes, ici les populations n’en veulent plus, aujourd’hui elles veulent que l’on respecte ici comme ailleurs leurs droits de vivre dans un environnement propre à assurer leur santé et leur bien-être.

 

 

Paru sur le site du Parisien 77 :

Conseil départemental : Barbaux (LR) envoie un signal fort aux entreprises

Gilles Cordillot | 24 Août 2015, 18h36 | MAJ : 24 Août 2015, 18h36

 

 

« Je préfère mettre de l’argent dans les entreprises, que dans les espaces naturels sensibles ! », un message du Président J.J Barbaux qui passe mal !

Thieux, ce lundi matin. L’entreprise E3Cortex conçoit et fabrique des emballages de précision. Comme cette caisse ultra-solide contenant des cerveaux commandes d’Airbus A 380 que découvre Jean-Jacques Barbaux, président (LR) du conseil départemental (au centre). (LP/Gilles Cordillot.)

 

« Nos entreprises ont du talent ». C’est un peu le message qui ressort de la visite du président du conseil départemental, Jean-Jacques Barbaux (LR). Ce lundi matin, le chef de l’exécutif départemental s’est rendu dans deux sociétés à Thieux et Dammartin-en-Goële, en compagnie de responsables de Seine-et-Marne Développement.

L’occasion de rappeler que malgré les nouvelles dispositions législatives (voir notre encadré) qui délèguent désormais la responsabilité de l’emploi à la région, le conseil départemental de Seine-et-Marne n’entend pas abandonner les entreprises.

« Je préfère mettre de l’argent dans les entreprises, que dans les espaces naturelles sensibles ! », lâche d’emblée Jean-Jacques Barbaux

……..

 

http://www.leparisien.fr/acheres-la-foret-77760/conseil-departemental-barbaux-lr-envoie-un-signal-fort-aux-entreprises-24-08-2015-5032019.php

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche