Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 09:35

 

Certains maires « accueillent des décharges » ou inscrivent leur commune pour obtenir une récompense aux concours des villes et villages fleuris, d’autres se penchent sur le lourd dossier du désert médical et pensent à leurs administrés qui ont besoin de se faire soigner.

 

En 2013 déjà la Seine et Marne figurait parmi les 10 départements qui comptaient le moins de médecins en France.

Entre 2013 et 2018 c’est un tiers des médecins de ce département qui devrait prendre leur retraite.

 

Pour anticiper ces départs en retraite et éviter un désert médical certains maires subventionnent ou mettent à la disposition de médecins des locaux communaux inutilisés qu’ils ont préalablement rénovés.

 

Ne croyez pas que ce soit toujours des communes importantes qui aident à l’installation de ces professionnels, près de chez nous, citons Compans (723 h) qui a favorisé l’accueil de 2 médecins, il y a aussi Chevry Cossigny (3897h) qui a transformé l’ancien bâtiment du service d’urbanisme pour y accueillir des médecins, à Pamfou (936 h) une maison de santé a été construite avec l’aide de la communauté de communes , puis il y a des villes plus importantes comme Coulommiers, Torcy et le Mée sur Seine qui favorisent également l’accueil de jeunes professionnels de santé.

 

Des projets de maison de santé sont à l’étude à Montigny Lencoup, Souppes sur Loing, Lagny, Vaires sur Marne, Chelles, La Ferté sous Jouarre.

 

 

 

Et à Claye-Souilly ?

 

 

Après la fermeture du cabinet médical de Souilly voici 2 ans 

aujourd'hui

c'est un nouveau médecin généraliste

qui quitte la commune !

 

Depuis quelques années la commune de Claye-Souilly a vu disparaître du centre ville : son laboratoire médical, ses médecins spécialistes : cardiologue, gastro-entérologue, un médecin généraliste à Souilly…

 

Alors que la population augmente de façon importante, aujourd’hui c’est un nouveau médecin généraliste qui nous quitte et bientôt d’autres vont suivre, des médecins généralistes, kiné… qui exercent toujours bien qu’ayant dépassé l’âge de la retraite.

 

En début d’année, lors de l’épidémie de grippe, la situation étaient inquiétante pour les malades, les cabinets médicaux de la commune étaient saturés ainsi que SOS médecins qui renvoyaient les malades vers des hôpitaux également saturés.

 

A Claye-Souilly, la préoccupation des élus semble être bien loin de celle de leurs administrés, en effet sur la page d’accueil de la commune, on peut lire :

 

« Le jury national des villes et villages fleuris a décerné la 4ème fleur à la Ville de Claye-Souilly.
Une distinction qui récompense plus de 20 années de politique environnementale volontariste, les critères du label prenant en compte, outre le fleurissement et la qualité des espaces verts, la démarche globale mise en œuvre par la collectivité en matière de développement durable.

Cette 4ème fleur fait entrer notre ville dans le cercle restreint des communes labellisées

4 fleurs. »

 

Des administrés qui auraient préféré que leurs élus  mène une politique volontariste dans le domaine de la santé  et leur annonce l’ouverture d'un centre médical avec l’arrivée de professionnels de santé.

 

Il suffisait de quelques petits travaux dans les locaux vides de l'ancien centre de sécurité sociale, fermé depuis plusieurs années, pour accueillir rapidement des professionnels de santé, mais la mairie projette d’abattre les locaux dans quelques années et d’y implanter entre autres une salle de danse.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche