Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 19:17

 

 

Comme-ci la Seine et Marne

survolée par

les Aéroports de Roissy, du Bourget, d’Orly

et qui possède 9 aérodromes

pouvait encore en supporter plus !

 

Pour soulager les populations de l’Ouest Parisien des nuisances aériennes des aéroports d’Issy les Moulineaux (92) et de Toussus le Noble (78) la Chambre de Commerce du 77 favorise le projet de délocalisation des activités héliportuaires et aéroportuaires de ces deux aéroports vers Melun Villaroche (77).

Vous savez l’ouest parisien qui depuis des décennies déverse ses ordures en Seine et Marne sur nos espaces agricoles

 

En effet la Chambre de Commerce du 77 n’est pas très regardante quand à la qualité des entreprises s’implantant sur son territoire, elle accepte volontiers les activités polluantes que les autres ne veulent pas, les conditions de vie des riverains de ces sites n’est pas sa préoccupation principale.

 

Ironie du sort alors que la Seine et Marne compte un grand nombre d’aérodromes Bruitparif concentre ses études sur les aéroports de l’Ouest Parisien : Jouy-en-Josas (78), Bièvres (91), Clamart (92), Châtenay-Malabry (92) et Vélizy-Villacoublay (78), Toussus le Noble (78), Issy les Moulineaux (92). Etudes qui pourront servir à justifier de la délocalisation des aérodromes de l’Ouest Parisien.

Alors que le 77 compte 9 aérodromes, à notre connaissance  une seule étude a été réalisée en Seine et Marne : sur l’aérodrome de Lognes.(1)

 

Il faut savoir que Bruitparif est une entité du Conseil Régional IDF. C’est ce même Conseil Régional IDF, dénommée District de Paris, qui dans les années 60 décida d’implanter des activités polluantes à Claye-Souilly- Mitry-Mory pour soulager Paris.

 

C’est ce même Conseil Régional IDF (AEV) qui a permis à l’industriel Knauf d’ouvrir une carrière à ciel ouvert, remblayée par des déchets sur la forêt de Montgé en Goële, permettant la destruction d’arbres plus que centenaires.

 

C’est ce même Conseil Régional IDF (AEV) qui vient de signer en juin dernier une convention " cousue mains " pour permettre à l’industriel Placoplatre d’exploiter le gypse dans les meilleurs conditions sur les terrains lui appartenant.

 

 

Les populations de Seine et Marne

n’acceptent plus d’être sacrifiés

au profit

de Paris et de l’Ouest Paris

 

 

Les populations de Seine et Marne

demandent

que soit respectée ici comme ailleurs

la convention Aarhus, ratifié par la France

 

Article 1 « Afin de contribuer à protéger le droit de chacun, dans les générations présentes et futures, de vivre dans un environnement propre à assurer sa santé et son bien-être, chaque Partie garantit les droits d'accès à l'information sur l'environnement, de participation du public au processus décisionnel et d'accès à la justice en matière d'environnement conformément aux dispositions de la présente Convention. » (2)

 

 

(1)http://www.bruitparif.fr/node/1007#.VeCFECXtnpo

http://www.bruitparif.fr/actualites/aerodrome-de-toussus-le-noble-resultats-de-la-campagne-de-mesure-du-bruit#.VeCEziXtnpo

(2) http://www.unece.org/fileadmin/DAM/env/pp/documents/cep43f.pdf

 

 

 

Paru sur le site Nature Environnement 77 

 

 

Aéroport de Melun-Villaroche : non aux nuisances des hélicoptères et de l'aviation d'affaires

Publié le 28 août 2015 par Nature Environnement 77

Croyant la période favorable, la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Seine-et-Marne fait le forcing, en pleine pause estivale, pour réactiver le serpent de mer que constitue le projet de développement de la plateforme aéroportuaire de Melun-Villaroche, projet que l'ensemble des associations luttant contre les nuisances aériennes a, depuis des années et à plusieurs reprises, combattu.

Avec FNE Île-de-France, NE 77 dénonce la délocalisation d'activités héliportuaires et aéroportuaires d'affaires vers Melun-Villaroche en Seine-et-Marne, à quelques encablures des zones fortement urbanisées de Sénart et Melun, et également d'Evry et Corbeil dans le département voisin de l'Essonne. Ces zones seraient soumises à des nuisances inacceptables en raison des altitudes particulièrement basses des nouvelles trajectoires qu'il faudrait instaurer car "coiffées" par celles des avions d'Orly et de Roissy, déjà bien présentes sur ce territoire.

Nous appelons les responsables politiques à refuser catégoriquement ce projet sur Melun-Villaroche ainsi que tout autre projet de délocalisation de l'héliport d'Issy-les-Moulineaux.

 

La région Île-de-France, dont le ciel est déjà aussi encombré que ses routes, n'a pas vocation à devenir la référence en termes des vols d'hélicoptères d'affaires et de tourisme que certains lobbys voudraient imposer. Le doublement des passagers aériens arrivant en Île-de-France, 150 millions au lieu des 80 actuels, à l’horizon 2030 alors que la région comptera 1,5 million d’habitants de plus ne doit pas stimuler le tourisme en hélicoptère. D'autres moyens existent, beaucoup plus respectueux de l'environnement, pour concourir au développement économique raisonnable auquel beaucoup de nos concitoyens aspirent.

 

Voir le communiqué de presse de FNE Île-de-France :

[pdf] MELUN-VILLAROCHE-CP-FNE IDF_24

 

http://data.over-blog-kiwi.com/1/39/22/77/20150828/ob_4eee7d_melun-villaroche-cp-fne-idf-24-08-2015.pdf

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ADENCA - dans BRUIT
commenter cet article

commentaires

Recherche