Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 21:12

 

Après son projet d’exploiter une carrière de gypse à ciel ouvert sur l’ancien fort de Courtry/Vaujours où des essais atomiques ont été réalisés,

aujourd’hui Placoplatre (groupe St Gobain)

veut exploiter une carrière de gypse à ciel ouvert

 à l’aide d’explosifs

 près d’une maison de retraite.

 

 

Ils avaient choisi cette belle propriété avec un parc et 2 étangs, propriété autrefois de la famille de Vilmorin, pour y finir des jours heureux dans un environnement paisible,

mais c’était sans compter avec l’appétit insatiable du carrier Placoplatre.

 

Placoplatre pour tenter de faire passer la pilule parle de préservation d’emplois, mais combien d’emplois ont disparu dans cette entreprise, à force de mécaniser à outrance, Placoplatre ne le dit pas.

 

Démolir l’environnement de milliers de riverains de ses carrières, là n’est pas le problème pour Placoplatre, il faut donner à manger à la monstrueuse usine de Vaujours.

 

Placoplatre ne se préoccupe pas non plus des problèmes que pourraient rencontrer les exploitants de la maison de retraite de Villevaudé si les familles décidaient d’enlever leurs parents pour les mettre dans un établissement plus calme.

 

Placoplatre ne s’inquiète pas non plus de l’alimentation en eau des 2 étangs de cette maison de retraite alors qu’il veut détruire des roches réservoirs de la nappe de Brie.

 

Car pour la multinationale du groupe St Gobain, l’humain n’est pas au centre de ses préoccupations, seul semble compter l’argent quelle pourra distribuer à ses actionnaires.

 

 

 

 

La France est-elle devenue

« le pays des droits des industriels »

après avoir été celui

« des droits de l’homme »?

 

Carrière Placoplatre Villeparisis

Carrière Placoplatre Villeparisis

Partager cet article

Repost 0
Published by ADENCA - dans CARRIERES
commenter cet article

commentaires

Recherche