Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 08:32
Article du journal la Marne: décharge illégale de COMPANS sur un terrain du ministère de l'écologie

Extrait article paru sur le site La Marne :

 

Opération déblayage de la décharge

 

L’amoncellement de déchets s’accroît au bord de la RD212. Excédés, les associations environnementales et les Verts invitent élus et habitants à les rejoindre pour déblayer le lieu.

 

26/05/2015 à 19:02 par sarah.thierry2

 

L’association de défense de l’environnement Adenca alerte l’opinion publique et les autorités concernées, sur « la situation intolérable » de l’extension de la décharge sauvage et illégale située au rond-point de la RD212 et le long de la bretelle de l’entrée sur la RN2. Ironie du sort : la décharge est située sur un terrain appartenant au Ministère de l’écologie !

 

Près de 2 000 m3 de détritus

 

Il y a quelques mois encore, le volume des déchets dépassait largement les 1 200 m3. Aujourd’hui, avec des dépôts de plus en plus répétés, par des citoyens peu scrupuleux, le volume d’après une estimation approximative des services municipaux, serait de plus de 1 500 m3.

Demain les 2 000 m3 seront dépassés. Les sacs de déchets divers, laissés ça et là sur le trottoir du rond-point, vont bientôt gêner la circulation. « La nuit cela peut-être dangereux. Le rond-point n’étant pas éclairé, les sacs de déchets surgissent dans les phares au dernier moment. C’est intolérable de voir ça ! », enrage Hervé, automobiliste et habitant seine-et-marnais..…..

 

Avant les Roms, la décharge existait déjà

 

En 2012, un amoncellement de déchets routiers était déjà présent sur le site, et rien n’a été nettoyé. Mireille Lopez, présidente de l’association Adenca explique : « Avant l’arrivée des Roms, il y avait un délaissé routier (ndlr: une route aujourd’hui fermée) qui avait été clôturé pendant un certain temps. Puis les serrures ont sauté et c’est devenu une décharge illégale. Les Roms sont venus s’y installer. En 2012, nous avions pris des photos des tas de déchets. Au départ des Roms, plutôt que de nettoyer correctement et de boucher les accès, les autorités ont laissé le site à l’abandon ». Elle termine : « Il faudrait que l’Etat se donne les moyens d’agir, comme mettre en place un gendarme de l’environnement qui s’occupe du secteur, qu’il y ait plus de surveillance, pourquoi pas de la vidéo aux abords stratégiques ».

Une réunion est orchestrée par la sous-préfecture de Meaux et la sous-préfecture de Torcy, Mercredi 27 mai, à 15 h 30, salle du foyer rural, 1, place Athéna, à Gressy, afin d’établir un diagnostic environnemental. Cette étude aura pour objectif de mesurer l’impact des activités humaines sur l’état des milieux ainsi que les risques ou impacts sanitaires inhérents pour les population.

http://www.journallamarne.fr/2015/05/28/operation-deblayage-de-la-decharge/

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche