Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 17:48
Zone industrielle de Mitry-Compans, vue sur l'incinérateur de déchets dangereux classé SEVESO à hauts risques

Zone industrielle de Mitry-Compans, vue sur l'incinérateur de déchets dangereux classé SEVESO à hauts risques

Mitry-Mory

nord-ouest 77 

M. le préfet Jean-Luc Marx

va-t-il faire mettre en sécurité 

le site de l’entreprise en liquidation

Mitrychem ?

 

 

C’est à deux pas de la monstrueuse décharge illégale, située sur les terrains du ministère de l’écologie, que se trouve, dans la zone industrielle de Mitry-Compans, l’entreprise Mitrychem, une société dont la maison mère a son siège au Luxembourg, qui fabriquait des médicaments et en particulier le Spasfon, une entreprise en liquidation judiciaire dont les locaux renferment des produits dangereux.

 

Mitrychem, une entreprise largement aidée par l’ETAT comme l’explique le sénateur Billout dans sa question posée au ministre de l’économie et des finances :

http://www.senat.fr/questions/base/2015/qSEQ15021024S.html

 

 

Entre les subventions, aides, exonérations c’est 1 100 000 € de nos deniers publics dont a bénéficié cette société entre 2012 et 2013, après avoir perçu toutes ces aides, l’entreprise est mise en liquidation judiciaire en mars 2015, laissant derrière elle 37 salariés sans emploi.

 

Mais comme cela ne suffisait pas, l’entreprise a mis "la clé sous la porte", sans transmettre à la DRIEE 77 l’état des stocks de produits dangereux laissés sur le site.

 

L’administrateur judiciaire nommé pour gérer la liquidation judiciaire a indiqué au préfet qu’il n’avait pas les fonds disponibles pour garantir le maintien du  gardiennage, ni les travaux de mise en sécurité du site (contre les risques d'explosion,  de pollution air et eau par déversement de produits toxiques,  d’incendie…)

 

Une situation très inquiétante car le site se trouve dans la zone industrielle de Mitry-Compans qui compte 7 sites SEVESO, dont 3 à hauts risques, Mitrychem est situé à proximité de l’entrepôt Darty où travaillent 500 personnes, à proximité d’un complexe sportif, d’écoles et d’un lycée….

 

Mais qui va payer pour mettre en sécurité ce site : difficile à dire, il faut trouver l’argent, et pour le nord-ouest 77, on vous répond toujours qu’il n’y en a pas.

 

 

 

 

Il est vrai que M. Jean-Luc Marx, préfet du 77

ne fait pas de communiqué, à grand renfort de médias

pour indiquer

qu’il va mettre en sécurité

Mitrychem

comme Siadis à Vaudoy-en-Brie

près de Disneyland..

 

 

Mais vous savez ici vous êtes au nord-ouest 77 dans un secteur où la DRIEE 77 qui contrôle les installations classées est en sous effectif depuis des dizaines d’années, ou on a regroupé les décharges, les sites polluants, les sites SEVESO, les carrières remblayées par des déchets….

 

C’est là également que le carrier Placoplatre veut ouvrir une carrière à ciel ouvert sur le fort de Courtry/Vaujours où ont été effectués des essais atomiques.

 

 

C’est l’endroit ou il semble que l'on peut 

tout se permettre

grâce

à des lois cousues mains pour les industriels

et où les populations

ne peuvent

que subir et se taire

 

 

Cela se passe en France dans le pays

dit

« des droits de l’homme ».

 

 

 

 

http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/mitry-mory-mitry-chem-liquide-trente-sept-salaries-licencies-03-03-2015-4571355.php

http://www.humanite.fr/chez-mitrychem-le-cir-detruit-des-emplois-571626

http://www.humanite.fr/les-salaries-de-mitrychem-resistent-malgre-la-liquidation-567108

 

 

Décharge illégale à Compans sur un terrain du ministère de l'écologie

Décharge illégale à Compans sur un terrain du ministère de l'écologie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche