Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 09:21

 

 

Riverains vous qui devriez subir les dangers de cette carrière à ciel ouvert sur un ancien site où ont été réalisés des essais atomiques "en secret" à la fin du siècle dernier, il semblerait que le scénario se reproduise :

 

un manque de transparence ?

 

A vous de juger

 

Vous n’avez même pas pu assister à la commission de suivi de site réunie hier à la sous préfecture du Raincy sous la présidence des préfets du 93 et 77, l’ETAT a pourtant donné cette possibilité sous conditions d'acception des membres du bureau, mais pour le fort de Courtry/Vaujours le représentant de Mme Royal a donné un avis défavorable suivi par la majorité des membres du bureau.

 

Les membres de la commission auraient dus recevoir au moins 14 jours avant la réunion les documents présentés à la séance mais M. le Préfet du 93 Philippe Galli n’a pas souhaité les fournir avant la réunion, c’est par le journal « Le Parisien » que ces membres ont appris avant la réunion le contenu du rapport de l’ASN.

 

Pour faire court :

- l’ASN autorise Placoplatre à reprendre la démolition sous conditions, la Subatech devrait surveiller les travaux.( voir communiqué ASN en suivant le lien 1)

 

Il semblerait que l’ASN ait conclu ce marché avec Subatech sans publicité d'appel d’offres  et sans contrat écrit, tout au plus elle a peut-être demandé 3 ou 4 devis a des fournisseurs potentiels, la législation française le permettant quand les contrats ne dépassent pas un certain montant (2), l’ASN n’a pas souhaité fournir plus amples informations aux membres de la CSS.

Pourquoi l’ASN n’a pas choisi la CRIIAD ? Nous n’en savons rien.

 

- Quant aux  dangers des pollutions aux métaux lourds (munitions explosés, substances pyrotechniques)  aucune étude n'est prévue pour l'instant.

 

- quant à l’étude épidémiologique que vous réclamiez vous riverains, vous ne l’aurez pas, c’est M. Claude Evin, président de l’ARS qui n’a pas souhaité donner suite à votre demande.

 

- quant aux déchets qui devraient être évacués du site, certains pourraient se retrouver dans vos décharges ISDI ou carrières remblayées par des déchets « dits inertes » qui ne possèdent en général pas de portique de contrôle de la radioactivité.

 

A noter les interventions remarquées des associations notamment d’Environnement 93 et Nature Environnement 77, des maires de Courtry, Coubron et Vaujours et des sénateurs Archimbaud et Billout qui tout au long de la réunion ont posé de nombreuses questions, le sujet principal de leurs préoccupations étant les risques sur la santé des travailleurs et des riverains de ce site et l'élimination des déchets.

 

La prochaine CSS  devrait se réunir en Septembre 2015.

(1) http://www.asn.fr/Informer/Actualites/Fort-de-Vaujours-l-ASN-conditionne-la-reprise-des-travaux-de-demolition

(2)http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F23371.xhtml

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ADENCA - dans CARRIERES
commenter cet article

commentaires

Recherche